Histoire

La culture de la croissance

Lorsqu’on cultive son jardin avec travail, patience, anticipation et rigueur, il vous donne les bons produits, et en abondance.

C’est un peu comme cela, en se développant par des rachats au fil de 40 années de travail, que Yoackim Balicco est passé du statut de primeur indépendant à celui d’important opérateur régional de la distribution de produits frais (gros et demi-gros) : fruits et légumes, viandes, poissonnerie…

Aujourd’hui, Balicco SA est un grossiste complet qui vous fournit, depuis les fruits et légumes de 1ère gamme, jusqu’aux corbeilles de décoration de vos tables.

Notre préférence va aux producteurs locaux, suivant quatre principes forts :

  • Extrême fraicheur
  • Produits de saison et du terroir
  • Lutte contre le gaspillage
  • Développement économique local

Balicco met aussi à la disposition de ses clients ses produits traditionnels ou exotiques, régionaux, de contre-saison ou spéciaux (mini-légumes, produits bio, fleurs comestibles, huiles aromatiques, 4eet 5e gammes…).

depot fenerie

Balicco en quelques dates

1973: Yoachim Balicco s’installe à son compte en tant que primeur.

1986 à 1993: Politique de croissance externe par le rachat de plusieurs sociétés : Giuliano, Marco Primeurs, Tacchella, Caïs… Lancement de la production de jus de fruits.

1994: Installation à la Roquette sur Siagne.

1996: Reprise de Ikagel à Cannes la Bocca qui devient Salmoïka.

2002: Obtention de l’exclusivité de vente de la gamme de conserves haut de gamme Robo.

2005 à 2011: Rachats et diversification : Les Primeuristes, Jarlandins Primeurs, Innocentini, Viandes BVVRF, ouverture de Promocash Antibes.

2007: Création de SNDA Quaroll à Cannes la Bocca. Rachat de Innocentini à Nice, Menton, Cannes et Antibes.

2013: Ouverture de la nouvelle plateforme logistique de 12.000 m² à Pégomas.

Création de Top Méditerranée

2014: Adhésion de Balicco et Top Méditerranée au groupe CRENO.

2015: Création de CRYS à Pégomas

2016: Modification de Kan’prim en Soly nature

2017: Création des plateformes de Pierrelatte et Cogolin